Mission

Stimuler la recherche en biologie pour démontrer le bien fondé d’un traitement sur le cerveau limbique et les neuromédiateurs.

Stimuler la recherche en milieu hospitalier, sur les antidépresseurs en dermatologie. Aucune statistique n’est possible à avancer à ce jour. Les états inflammatoires et les pelades réagissent fort bien aux récapturants de la sérotonine.

Pour le dermatologue : l’aider à préparer son patient pour une prise en charge psychologique.